Accueil > Brèves > Brèves Droit Privé > Droit Social – "La clause de non-concurrence, même illégale et annulée, ouvre droit à indemnité"

Droit Social – "La clause de non-concurrence, même illégale et annulée, ouvre droit à indemnité"

La Cour de cassation (Cass. soc., 12 janv. 2011, FS-P+B, M. G. c/ Sté Group 4 Sécuricor)  a estimé que « la stipulation dans le contrat de travail d’une clause de non-concurrence nulle cause nécessairement un préjudice au salarié ». En conséquence, « le salarié se voyant empêché tout au long de la relation de travail de postuler dans des entreprises concurrentes et d’accepter d’elles des offres d’embauche », l’indemnité due lors de la rupture du contrat de travail doit couvrir également le préjudice subi en raison de cette clause de non-concurrence nulle. Le salarié est légitime à demander la reconnaissance et la réparation de ce préjudice.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

Close-shot of a tablet computer displaying financial data, three businessmen standing in the background

Droit du travail – Simple rappel à l’ordre

Au sein de l’arrêt rendu le 19 septembre 2018 (n°17-20193), les juges de la chambre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *