Accueil > Brèves > Brèves Droit Public > Propriété Intellectuelle – "La France : championne…du piratage informatique en Europe."

Propriété Intellectuelle – "La France : championne…du piratage informatique en Europe."

Quelle performance! Dans l’Hexagone en 2010, près de 4 logiciels sur 10 installés sur des ordinateurs étaient piratés, selon la dernière étude de Business Software Alliance (BSA) menée auprès de 166 pays. Cette association, regroupant les principaux éditeurs informatiques, constate que le manque à gagner pour les professionnels du secteur en France est estimé à 1,9 milliard d’euro. Notre pays se place en tête des États européens en matière de piratage informatique. Au niveau mondial, le piratage de logiciels génère un manque à gagner de 44 milliards d’euros.

Cette pratique touche en priorité les logiciels de bureautique par le biais de contrefaçons, de téléchargements sur les réseaux peer to peer, et surtout d’installations multiples sur un nombre d’ordinateurs supérieur à celui autorisé par la licence. Ce dernier cas de figure va concerner aussi bien les grandes entreprises privées ou publiques, ainsi que les ministères!

« Le French paradox » : Cette étude intègre une enquête d’opinion réalisée auprès des utilisateurs de micro-ordinateurs. Les personnes interrogées en France considèrent les logiciels sous licence « préférables » aux logiciels piratés, car ils sont jugés plus « fiables ». Les logiciels contrefaits peuvent en effet abriter des failles exposant l’ordinateur de l’utilisateur à différentes menaces. A l’inverse, seulement 41 % des personnes interrogées pensent que les droits de propriété intellectuelle sont bénéfiques pour l’économie locale, contre 89 % en moyenne dans le monde. Pourtant, 68 % de ces mêmes personnes estiment que les auteurs doivent être rémunérés pour leurs inventions. Les Français sont donc sensibles aux bénéfices des logiciels licites ainsi qu’au respect de la propriété intellectuelle, mais ils ne semblent pas encore enclins à payer pour!

 

Pour plus d’informations: BSA

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

Class_Actions

Libertés fondamentales : Le refus d’exécution d’une ordonnance par le maire et le préfet

Conseil d’État, juge des référés, 19 janvier 2016 Le maire de la commune de Fréjus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *