Accueil > Brèves > Droit de la santé – Sulfate d’atropine autorisée

Droit de la santé – Sulfate d’atropine autorisée

Droit de la santé – Sulfate d’atropine autorisée

Un arrêté datant du 14 novembre 2015 et publié au journal officiel le lendemain autorise l’utilisation de « sulfate d’atropine, solution injectable 40mg/20ml PCA ».

Ce médicament est administré comme antidote aux personnes exposées à des « neurotoxiques organophosphorés (insecticides organo-phosphorés, neurotoxiques de guerre et carbamates, médicaments parasympathomimétiques ou cholinomimétiques) ».

Selon l’article 1er de cette ordonnance, les professionnels de santé intervenant dans des services d’aide médicale urgente pourront, à titre dérogatoire, acquérir, stocker, distribuer, prescrire, dispenser et administrer cet antidote, fabriqué au sein de la Pharmacie centrale des armées, aux victimes.

Ambre de Vomécourt

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

Legal-trust-fund

Droit pénal : Application de la loi dans le temps

L’article 112-1 du Code pénal, d’ordre public semble clair et pourtant ! Le 22 février 2017 ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *