Accueil > Brèves > Droit de la santé – Sulfate d’atropine autorisée

Droit de la santé – Sulfate d’atropine autorisée

Droit de la santé – Sulfate d’atropine autorisée

Un arrêté datant du 14 novembre 2015 et publié au journal officiel le lendemain autorise l’utilisation de « sulfate d’atropine, solution injectable 40mg/20ml PCA ».

Ce médicament est administré comme antidote aux personnes exposées à des « neurotoxiques organophosphorés (insecticides organo-phosphorés, neurotoxiques de guerre et carbamates, médicaments parasympathomimétiques ou cholinomimétiques) ».

Selon l’article 1er de cette ordonnance, les professionnels de santé intervenant dans des services d’aide médicale urgente pourront, à titre dérogatoire, acquérir, stocker, distribuer, prescrire, dispenser et administrer cet antidote, fabriqué au sein de la Pharmacie centrale des armées, aux victimes.

Ambre de Vomécourt

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

Contrat

Droit des sûretés – Cautionnement à durée indéterminée et assouplissement de la mention manuscrite

Selon l’arrêt rendu le 15 novembre 2017 par les juges de la chambre commerciale de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *