Accueil > Conseils et orientation > Taux de réussite CRFPA 2015: une différence flagrante entre les IEJ

Taux de réussite CRFPA 2015: une différence flagrante entre les IEJ

Taux de réussite CRFPA 2015: une différence flagrante entre les IEJ

Si chaque institut d’étude judiciaire (IEJ) a pour mission d’accompagner les étudiants dans la préparation du CFRPA, force est de constater que les chances de décrocher le Saint Graal ne sont pas les mêmes à Paris qu’en province. Cette différence de traitement contribue largement à la surconcentration des avocats à Paris.

Au regard de ces résultats 2015, on observe que l’IEJ de Paris V Descartes garde sa place de premier de la classe avec un taux de réussite de 50,90 %, alors que l’IEJ de Reims ferme la marche avec  21,5 %. Cette année, sept IEJ totalisent un taux de réussite égal ou inférieur à 25 %. La moyenne globale reste elle plutôt stable avec un taux de réussite moyen de 31 %.

Un autre chiffre a surpris notre équipe de rédaction : 40 % des élèves qui s’inscrivent à l’IEJ ne se présentent finalement pas à l’examen. Ce chiffre montre que, malheureusement, l’inscription à cet examen se fait davantage par précaution que par véritable vocation pour la plupart des étudiants.

Ces résultats restent à manier avec précaution car certains IEJ très demandés procèdent par exemple à des sélections de leurs candidats externes, c’est-à-dire ceux souhaitant aller dans un IEJ différent de celui de leur université d’origine. La question qui vient alors à l’esprit est de savoir si ces IEJ avec au taux de réussite plus élevés ne doivent pas leurs statistiques à des candidats triés sur le volet plutôt car leurs épreuves plus faciles ?

C’est pour entre autres mettre fin à ces disparités et au mysticisme qui tourne autour de cet examen, que la réforme du CRFPA est actuellement discutée et entrera en vigueur très prochainement.

À noter que les inscriptions à l’IEJ se font généralement entre septembre et début décembre ! Ne tardez pas à vous inscrire.

Taux-de-réussite-aux-IEJ (1)

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

5a7035ce05a73

Fonder son cabinet à 29 ans : retour sur une Success Story

Il y a quatorze ans, Franck Sekri, Jean-Marie-Valentin et Yamina Zerrouk s’associaient. 2018 marque un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *