Accueil > Droit comparé > Droit public comparé > Élection américaine mode d’emploi

Élection américaine mode d’emploi

 


 

Il faudra attendre le 4 Novembre 2008 pour connaître le successeur de Georges W. Bush à la présidence des Etats Unis d’Amérique. Mais avant de savoir qui de Barack Obama ou de John McCain sera élu, la route aura été longue… Des primaires au vote final des grands électeurs, petit rappel sur le fonctionnement des élections présidentielles américaines.


 

 

Un éternel face à face

Le processus électoral a grandement évolué depuis la première élection de 1789, et désormais ce processus est prévu par le XIIe amendement.

 

C’est l’article II de la Constitution qui instaure les conditions d’éligibilité, et seul un citoyen américain âgé d’au moins 35 ans et résidant sur le sol américain depuis au moins 14 ans peut se présenter comme candidat à la présidence. Cette dernière ne pouvant être exercée que lors de deux mandats, George W. Bush, actuel président, n’a pu ainsi prétendre à un troisième mandat.

Le scrutin uninominal majoritaire à un tour en vigueur aux Etats Unis laisse peu de place aux partis indépendants et les élections présidentielles n’offrent comme toujours qu’un éternel face à face entre républicains et démocrates.

 

 

Un système indirect, la spécificité américaine


Le suffrage universel indirect est une des grandes spécificités des élections américaines.

Dans un premier temps, les militants républicains et démocrates choisissent, au terme d’élections dites « primaires », leurs candidats à la Maison Blanche. Techniquement, les militants élisent, dans leurs états respectifs, des délégués qui s’engagent à voter pour tel ou tel candidat du parti.

C’est lors de la Convention nationale des deux partis que seront officiellement investis les « tickets » présidentiels, composés du candidat à la Maison Blanche et de son colistier, candidat à la vice-présidence.

a

a

a

 

L’apparition des grands électeurs.


Les candidats à la présidence américaine sont élus par un Collège électoral, celui-ci est composé de grands électeurs élus au suffrage universel.

 

Le nombre total de grands électeurs participant au vote est de 588 (correspondant au nombre de Sénateurs et de Représentants). Chaque État dispose d’un nombre de voix de grands électeurs proportionnel à sa population, ainsi la Californie, état le plus peuplé dispose ainsi de 55 votes, contre 3 pour les huit états les moins peuplés.

 

Autre grande particularité du système américain, le système du « winner takes all ». Grâce à lui dés lors qu’un candidat arrive premier dans un État, il remporte, sauf exceptions, toutes les voix des grands électeurs de cet État. La conséquence de ce système est radicale : le candidat élu à la Maison Blanche peut bénéficier de moins de voix populaires que son rival, mais de plus de voix de grands électeurs. Ce fut le cas notamment lors des élections de 2000 opposant Al Gore et G.W. Bush

 

 

L’investiture du président des Etats Unis d’Amérique, l’ « Inauguration Day »


L’annonce du résultat de l’élection présidentielle s’effectue au mois de novembre. Les grands électeurs eux, ne votent qu’au cours du mois de décembre qui suit. Car en effet, à de rares exceptions, les grands électeurs sont tenus de voter conformément à leur engagement. Dans le cas où le vote des électeurs ne permet pas de départager les candidats, c’est la Chambre des représentants qui élit le président.

Enfin, le 20 janvier, a lieu « l’Inauguration Day », le Président est officiellement investi, il prête serment sur la bible et prononce son discours d’investiture devant le peuple américain.

A l’heure où nous mettons sous presse, le résultat de l’élection n’est pas encore déterminé.

 

Florian Saguez

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

Abe

Shinzo Abe peut-il modifier la constitution japonaise ? Retour sur un indémodable débat juridique

       Depuis l’arrivée au pouvoir de Shinzo Abe en 2012 à la tête du gouvernement ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *