Accueil > Droit des affaires > Memoires droit des affaires > Les procédures collectives à l'épreuve des contrats de swap

Les procédures collectives à l'épreuve des contrats de swap

Les procédures collectives à l’épreuve des contrats de swap

 

 


 

Accès au mémoire

 


   

Les contrats de swap sont des instruments financiers spécialisés performants qui connaissent un succès considérable depuis de nombreuses années dans le monde financier, et dont l’utilisation par les entreprises françaises pour la gestion de certains de leurs risques s’est fortement développée. Répondant parfaitement aux besoins d’utilisateurs soucieux d’optimiser la gestion de certains risques, ils représentent près de 90% des produits traités hors des marchés financiers. Parfaitement entrés dans les moeurs de la pratique, de tels contrats sont aujourd’hui conclus par une grande diversité d’acteurs dont les objectifs sont variés, qu’il s’agisse d’une banque souhaitant se couvrir contre le risque d’une défaillance de ses emprunteurs ou optimiser la gestion de ses fonds propres, d’une collectivité publique qui cherche à restructurer son endettement, d’un fonds de pension dont le but est de se couvrir contre la baisse d’une devise ou de poursuivre des fins spéculatives, ou plus simplement d’un agriculteur désirant se protéger contre une remontée du taux d’intérêt du prêt à taux variable qu’il vient de conclure. Pour autant, le fonctionnement juridique de ces contrats dont la qualification est des plus controversées est encore méconnu de la pratique.

 

Guillaume FOILLARD

Logo_Master_Gutmann

 

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

mémoire

Mémoire : L’accompagnement social des restructurations d’entreprises in bonis

Selon le professeur Gérard Lyon-Caen, « la plupart des problèmes contemporains du droit du travail sont ...

1 commentaire

  1. Un grand bravo à Guillaume Foillard pour ce long et intéressant Mémoire que je vais continuer à lire.

    La Musique et le piano peuvent stimuler et générer d’autres envies dans la Vie. On peut l’abandonner, la laisser de côté par moments et continuer un autre chemin difficile qui peut mener au Barreau de Paris, lorsque l’on possède l’intelligence, la discipline, la volonté et la faculté d’assimiler tout le travail que cela génère et parfaitement assimilé par l’Auteur de ce long et intéressant Traité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *