Accueil > Droit des affaires > Mémoire – La transmission de l’entreprise par le biais de la cession d’actions d’une société par actions simplifiée

Mémoire – La transmission de l’entreprise par le biais de la cession d’actions d’une société par actions simplifiée

Mémoire – La transmission de l’entreprise par le biais de la cession d’actions d’une société par actions simplifiée

La SAS est introduite récemment dans le paysage du droit français des sociétés par la loi du 3 janvier 1994.

Elle est caractérisée par la liberté contractuelle dans le fonctionnement et l’organisation de la société. Cette liberté contractuelle se manifeste par la place laissée aux statuts de définir la gestion et l’organisation du pouvoir dans la société ainsi que la manière dont les actions de celle-ci seront cédées.

La liberté contractuelle, plus connue en droit des contrats, occupe une place importante en droit des sociétés. De plus en plus nous constatons une contractualisation du droit des sociétés.

La cession d’actions d’une société par actions simplifiée est une cession particulière puisqu’elle est caractérisée par la liberté laissée aux statuts de définir la façon de céder les actions.

L’étude consistera alors à tenter de répondre à la question de savoir quelle est l’étendue de la liberté contractuelle dans la cession d’actions d’une société par actions simplifiée ?

Mor NIANG
Étudiant à l’Université de Reims Champagne-Ardenne
Faculté de Droit et de Science politique
Note du mémoire 17/20


Lire le mémoire

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

Tirelire et drapeau européen

L’hyper-optimisation fiscale des multinationales, bientôt un simple souvenir ?

« L’hyper-optimisation fiscale » est le terme employé par le Commissaire européen des affaires économiques, Pierre Moscovici, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *