Accueil > Droit fiscal > 3 astuces pour une bonne gestion de patrimoine

3 astuces pour une bonne gestion de patrimoine

3 astuces pour une bonne gestion de patrimoine

Faussement considérée comme un privilège de riches, la gestion de patrimoine concerne en réalité un grand pan de la population. Les conseils avisés des gestionnaires peuvent en effet permettre un gain d’argent important sur le long terme, notamment en matière de défiscalisation. D’ailleurs, la défiscalisation comment ça marche ? Dans la majeure partie des cas, défiscaliser consiste à réaliser un investissement financier afin d’en récupérer des bénéfices par la suite. Néanmoins, il ne faut pas mettre de côté l’optimisation de ses revenus. Voici 5 astuces pour une défiscalisation à portée de tous.

La loi Pinel

La loi Pinel permet aux personnes acquérant un logement neuf de défiscaliser une partie non négligeable du montant de leur investissement.

Adoptée en 2014 par le ministère du logement, la loi Pinel propose un dispositif de défiscalisation pour les personnes effectuant un investissement dans l’immobilier locatif. Autrement dit, la loi permet à un acquéreur de bénéficier d’une réduction d’impôts équivalente à une partie du montant de son investissement (jusqu’à 21%). Cependant, bénéficier du dispositif Pinel impose de respecter un certain nombre de conditions cumulatives relatives au logement ou à la mise en location.

Conditions

  • Effectuer un investissement dans l’immobilier neuf
  • Investir dans une zone Pinel (commune de plus de 50 000 habitants)
  • Mettre en location le bien dans les 12 mois qui suivent sa livraison
  • Louer le bien immobilier pendant au moins 6 ans

Plus d’info sur la loi Pinel 

Le PERP

Le plan d’épargne retraite populaire (Perp) est un produit d’épargne à long terme permettant de constituer un capital afin d’en bénéficier au moment de sa retraite. Aujourd’hui le système des retraites est relativement incertain pour les nouvelles générations, c’est pourquoi il est important d’anticiper les besoins futurs.

La somme mise sur le PERP sera alors bloquée tout le long de la vie active et sera par la suite redistribuée au moment de la retraite sous la forme d’une rente viagère. Contrairement aux autres livrets d’épargne tels que le Livret jeunes ou encore Livret A, le PERP est encore un produit financier intéressant puisque le rendement tourne autour des 3%. Pour rappel, le taux du Livret A est passé à 0,75% le 1er août 2015.

De plus, Les sommes versées sur un PERP sont déductibles du revenu global du souscripteur, pour chaque membre du foyer fiscal. La déduction est plafonnée à 10%. Par ailleurs, l’épargne accumulée sur le PERP est exonérée d’Impôt sur la fortune, pendant toute la phase d’épargne. Seuls les versements effectués après l’âge de 70 ans sont soumis à l’impôt sur la fortune.

Plus d’info sur le PERP

Investir dans une entreprise ou l’innovation

Il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôt lorsque l’on a réalisé un investissement dans le capital d’une société ou dans un Fonds commun de placement pour l’innovation (FCPI).

En investissant de la sorte, il est possible de déduire de son impôt sur le revenu 18% des versements effectués. La déduction de l’investissement d’une personne seule est possible mais reste plafonnée à 50 000 euros pour un investissement dans une entreprise et de 12 000 euros pour l’investissement dans un FCPI.

Plus d’info sur la défiscalisation grâce aux FCPI

 

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

transfert-dcp

Contribution additionnelle à l’impôt sur les sociétés : suite et fin ?

Par deux arrêts en date du 29 mars 2017 [1] et du 17 mai 2017 ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *