Accueil > Droit international > La mise en oeuvre des obligations du droit international humanitaire par des groupes armés non-étatiques

La mise en oeuvre des obligations du droit international humanitaire par des groupes armés non-étatiques

La mise en oeuvre des obligations du droit international humanitaire par des groupes armés non-étatiques

Un des problèmes cruciaux de l’actualité internationale qui suscite, surtout ces dernières années, une préoccupation croissante de l’opinion publique mondiale, est l’inapplication du droit humanitaire dans la pratique des conflits armés. Le problème se pose car l’efficacité de ce droit humanitaire dépend de sa mise en œuvre par les parties à un conflit armé donné. Il n’existe ni un système central pour contrôler la mise en œuvre de ce dernier, ni un mécanisme pour assurer une application effective des règles. Par conséquent, il faut que tous les acteurs sur le champ de bataille prennent la responsabilité de respecter et de faire respecter le droit
international humanitaire afin que le droit protège pleinement les victimes des conflits armés.

Jeanie Kelly


 

Accès au mémoire

 


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

brics_2014

La creation de la nouvelle banque de developpement, a la fois preuve et consequence de l’obsolescence du systeme financier international actuel

Le monde d’aujourd’hui diffère grandement de ce qu’il était en 1945 en termes de relations ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *