Accueil > Droit pénal > Droit pénal général

Droit pénal général

Le projet de loi Schiappa : protection supplémentaire des mineurs et lutte contre les agissements sexistes

3d small people - judge in a cloak with a hammer and the book. 3d image. Isolated white background.

En octobre 2017, à la suite d’accusations portées contre le producteur américain Harvey Weinstein, des témoignages dénonçant les agressions sexuelles et le harcèlement dont font l’objet les femmes au quotidien, et plus particulièrement en milieu professionnel, ont été rendus publics et diffusés sur les réseaux sociaux, notamment par les hashtag ...

Lire plus »

Etats généraux de la bioéthique et perspectives pénales

LOGO_EGB_Blanc-sur-fond-generique

Le jeudi 18 janvier 2018 s’ouvrait, pour une période de six mois, les États généraux de la bioéthique. Préalable à la réouverture des débats relatifs à la révision des lois de bioéthique1 devant le Parlement, cette période est et sera l’occasion d’agglomérer des propositions et avis citoyens. Si le débat ...

Lire plus »

La prison, une réponse pénale toujours pertinente ?

arti-300x225

Entre ceux qui fantasment la « vie de château » derrière les murs de nos établissements pénitentiaires et ceux qui veulent une Société sans prison, il est difficile de se faire un avis sur un service public où cohabitent caricatures, fantasmes et mensonges. La prison n’est plus, en principe, un châtiment ayant ...

Lire plus »

Mais où est passée la présomption d’innocence ?

shutterstock_520659835 [Converti]

A l’avènement de « BalanceTonPorc » qui met en cause diverses personnalités célèbres dont Harvey Weinstein, il y a lieu de faire un constat : la présomption d’innocence tend à disparaitre. L’affaire Harvey Weinstein a débuté le 6 octobre 2017 concerne pour l’heure 68 femmes, alors que 7 accusations de viols ont été ...

Lire plus »

Mise en danger : le risque immédiat n’est pas instantané

exercice-comptable

La notion d’immédiateté n’est pas aisée à définir positivement, on la saisit surtout par ce qu’elle n’est pas. Ainsi spontanément, on dirait qu’un risque qui se réalisera dans les 30 à 40 ans après son événement déclencheur n’est pas immédiat. Et pourtant, c’est bien en ce sens qu’a récemment statué ...

Lire plus »

Brève réflexion sur les peines complémentaires et accessoires

shutterstock_77768983

Alors que le garde des Sceaux a déposé le tant attendu projet de loi rétablissant la confiance dans l’action publique [1] à la présidence du Sénat le 14 juin dernier, des interrogations émergent quant à l’étendue du futur article 131-26-2 du Code pénal [2] créant une peine complémentaire d’inéligibilité de ...

Lire plus »

Vers une irresponsabilité pénale du Chef de l’État ?

palais-elysee@ambafrance-cn.org_

Sous la monarchie, l’irresponsabilité absolue du souverain était justifiée par l’adage selon lequel « le roi ne peut mal faire ». A cette règle en totale contradiction avec les principes révolutionnaires proclamés à partir de 1789, la IIe République lui substitue un régime de responsabilité très large, englobant « tous ...

Lire plus »

La réforme de la prescription pénale par la loi n°2017-242 du 27 février 2017

3d small people - judge in a cloak with a hammer and the book. 3d image. Isolated white background.

La grande loi réformant la prescription pénale est enfin publiée[1] ! Mécanisme le plus important du droit pénal, la prescription était au cœur des débats parlementaires ces derniers mois. Entre volonté de répression et imprescriptibilité de certaines incriminations[2], la loi du 27 février 2017 suscite un intérêt certain qu’il convient ici ...

Lire plus »