Accueil > Propriété intellectuelle > Communication juridique > Maître Eolas – Chloé COMBE – Jean-Marie DELBOSC

Maître Eolas – Chloé COMBE – Jean-Marie DELBOSC

 


 

Accès à l’exposé

 


 

En quelques années, Maitre Eolas est devenu à travers son blog une référence incontournable en matière d’information juridique.

 

Lu par plus de 15 000 internautes chaque jour […]. Aujourd’hui son blog contient une trentaine de rubriques, traitant notamment du droit relatif aux étrangers, à l’immigration, de droit pénal et de procédure pénale, et est devenu un blog dont la qualité est reconnue de tous.

 

Cependant, le blog d’Eolas ne se résume pas à des conseils et [à des] explications juridiques. Ce qui fait également son succès, ce sont les récits d’audience et [les] anecdotes de prétoire (…).

 

Le blog de Maître Eolas [s’est ouvert] en Avril 2004, avec un premier billet  [intitulé] « Les Rois du Baratin » […] qui relate une anecdote humoristique lors d’une audience, d’un voleur d’autoradio qui inventa une histoire rocambolesque afin de ne pas être condamné.

 

Depuis, Eolas [n’a cessé] de publier de manière régulière des billets, au point de prendre aujourd’hui une importance considérable (…).

 

En outre, le blog d’Eolas, conçu par essence pour faciliter l’accès à la Justice des profanes, relater de manière originale et singulière l’actualité juridique et narrer des anecdotes du Palais, est devenu en l’espace de quelques années seulement, une véritable référence médiatique, source d’information juridique à part entière du fait de sa crédibilité et de sa neutralité (…).

 

Comment Maître Eolas, blogueur-avocat, est-il devenu depuis la création de son blog et à travers lui, un média à part entière ? 

 

Chloé COMBE et Jean-Marie DELBOSC

Master 2 professionnel en droit mention Sociologie du droit et communication juridique

Université Paris II Panthéon-Assas

 

 

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

La place de la victime dans le procès pénal – Myriam MAYEL

  Accès au mémoire Pour le victimologue Robert Cario, doit être considérée comme […] victime ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *