CRFPA 2019 A quoi sert une prépa ?

 

Publi-information CFJuridique

Chaque année, vous êtes de plus en plus nombreux à choisir une prépa privée pour optimiser vos chances de réussite et vous êtes autant à vous questionner sur leur utilité.

Un nombre important de candidats au CRFPA choisissent la solution d’une prépa privée. Cela peut s’expliquer par la difficulté de l’examen. Vous avez sûrement entendu des personnes vous dire « mais tout le monde fait une prépa privée » ou encore « tu le tentes sans prépa… t’es malade ! » et à l’opposé « les prépas, ça ne sert à rien », « prépa = machine à fric »…  Il y a donc 2 écoles : team prépa vs team solo !

Avec ou sans prépa ?

La réponse n’est pas si simple ! Tout dépendra de l’étudiant : certains réussiront sans, pour d’autres le soutien d’une prépa s’avèrera essentiel. La véritable question est, à quoi sert la prépa ? Une bonne prépa vient approfondir vos cours de l’IEJ et/ou les remplacer lorsqu’il vous est impossible de les suivre. Elle n’est pas un remède miracle. Elle doit apporter un plus à votre préparation. Elle a pour seul but de la faciliter en vous fournissant des contenus pédagogiques de qualité, un suivi personnalisé et la possibilité d’avoir des entraînements réguliers avec des corrections faites par des enseignants expérimentés. En somme, elle devra vous fournir un cadre et vous accompagner pour vous faire progresser afin d’atteindre le niveau d’exigence requis au CRFPA.

Comment choisir sa prépa ?

Vous devez d’abord vous connaître ! Selon votre profil, votre choix de prépa sera différent. Vous êtes très autonome et rigoureux, vous aimez travailler seul ou vous avez un emploi du temps chargé, le distanciel vous conviendra. A contrario, vous avez besoin d’un encadrement plus renforcé pour vous assurer de travailler, vous n’avez nul autre choix que d’opter pour une prépa sur place.

Après avoir choisi le type de formule, vous devez vous interroger sur les services indispensables à votre réussite. Un accès à des manuels et vidéos de cours mis à jour toute l’année et à des actualités juridiques commentées afin de rester au fait des dernières jurisprudences. Vous devez vous assurer qu’il vous sera possible de plancher sur des sujets d’examen avec des corrections approfondies. Pour vous aider à progresser, il est indispensable que les annotations des correcteurs soient les plus complètes possible.

Par exemple, une note avec peu d’explications et une formule générale, ne sera pas d’une grande utilité. Au Centre de Formation Juridique, l’étudiant reçoit sa copie corrigée, sous 48h, accompagnée d’un barème complet, ainsi que des annotations précises sur tout le devoir. L’objectif est de fournir un retour qualitatif et un maximum de conseils pour permettre à l’étudiant de progresser.

Assurez-vous que les correcteurs soient expérimentés, certaines prépa optent pour des étudiants élèves-avocats sans aucune expérience. Cela nous amène à un autre point clé : l’équipe pédagogique. Renseignez-vous sur les intervenants.

Enfin, méfiez-vous des prépas qui avancent revoir avec vous l’intégralité du programme en 2 mois. C’est tout juste impossible ! Pour notre prépa d’été, les cours ont pour but d’approfondir vos connaissances. Pour cela, vous serez toujours en petits effectifs afin de mobiliser vos connaissances et d’interagir avec vos profs.

Nous le constatons chaque année, les étudiants qui ne prennent pas la pleine mesure du CRFPA en pensant qu’il s’agit d’un partiel supplémentaire, passent à côté. Il va falloir élever le niveau d’exigence par rapport à tout ce que vous avez pu connaître. En d’autres termes la clé, c’est vous, et toute prépa digne de ce nom vous le dira.

 

Plus d’infos sur le site du CFJuridique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *