Assurer à son exposé oral

Bête noire de nombreux étudiants en droit qui ne sont pas préparés à cet exercice, l’exposé oral ne s’improvise pas. Voici quelques conseils qui vous permettront d’être opérationnel(le) le jour J !

Gérez votre stress et votre angoisse

Un oral est pour beaucoup d’étudiants source d’un stress intense. On a peur de perdre ses moyens devant l’examinateur. Avant d’entrer dans la salle d’examen, prenez une grande inspiration en gonflant le ventre, expirez lentement en le rentrant. Répétez cet exercice cinq fois et vous verrez que vous retomberez en pression. Vous pouvez aussi mettre de l’eau froide sur vos poignets, cela vous donnera un regain d’énergie.

Ayez une parfaite connaissance de votre cours

Très souvent, les oraux permettent de gagner des points. En connaissant votre cours sur le bout des doigts, vous pouvez donc obtenir une très bonne note. Très souvent, les sujets donnés aux oraux correspondent à des extraits de votre cours. Pour l’exposé oral, vous allez donc devoir structurer vos propos avec une introduction et un plan en deux parties. Il n’est pas question pour autant de restituer votre cours en intégralité !

Prévoyez une tenue correcte et soignez votre présentation

L’épreuve débute lorsque vous entrez dans la pièce. La première impression de votre examinateur compte énormément ! Votre tenue vestimentaire doit être soignée même si vous devez vous sentir à l’aise dans vos vêtements. Votre posture lors de votre présentation orale est aussi primordiale : veillez à vous tenir droit face à votre examinateur, à le regarder dans les yeux et à sourire. Soyez convaincu(e) de ce que vous dites pour convaincre.

Faites attention à votre élocution

Votre examinateur sera amené à voir des dizaines d’étudiants. Il faut donc vous exprimer le plus clairement possible, en articulant correctement avec un débit assez faible de manière à ce qu’il vous comprenne facilement et que votre présentation soit agréable à écouter. Vous êtes un juriste : on attend de vous d’être éloquent, clair, précis.

Structurez vos idées

Prenez ainsi le temps de faire un brouillon et de le mémoriser rapidement pour être détaché de vos notes et davantage regarder votre examinateur. N’oubliez pas que vous n’avez que dix minutes pour poser vos idées sur le papier et cela passe très vite. L’examen oral n’est pas une récitation de cours mais un exercice d’explication et de démonstration. Par conséquent, il est indispensable de n’écrire sur votre brouillon que votre plan ainsi que des mots-clés pour chacune des parties et pour l’introduction. Vous pouvez également utiliser des flèches, des couleurs, à condition que vos notes restent lisibles ! Au moment de votre exposé, la reformulation des idées se fera automatiquement, ce qui permettra d’avoir une présentation plus fluide et vivante.

Nolwen Gourghechon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.