Accueil > Brèves > Professions réglementées : Les notaires, huissiers et pharmaciens furibards

Professions réglementées : Les notaires, huissiers et pharmaciens furibards

Après le scandale de cet été qui a révélé au grand jour le rapport confidentiel de l’Inspection Générale des Finances traitant des salaires moyens des professions réglementées, le gouvernement Valls II souhaite réformer en profondeur ces métiers.

Dans son discours portant sur le redressement de l’économie, Arnaud Montebourg avait précisé que l’objectif de cette réforme est de restituer 6 milliards d’euros de pouvoir d’achat aux français.  Mais à quel prix ? Ou plutôt: quels en seraient les sacrifices ?

Pas moins de trente-sept professions sont concernées. Les pharmaciens craignent que la vente des médicaments sans ordonnance ou non remboursables soit autorisée aux grandes surfaces tandis que les notaires voient les tarifs professionnels liés aux actes immobiliers bouleversés.

Mais surtout, la réforme envisage d’ouvrir les parts minoritaires du capital des sociétés libérales.

Après plusieurs semaines de mobilisation dans les différentes professions, les professions libérales appel à manifester le 30 septembre. Pour le moment, Emmanuel Macron revient sur les promesses de pouvoir d’achat.
To be continued…

Ambre de Vomécourt

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

statuejustice

Droit pénal : Renforcement de la répression des actes racistes, homophobes, handiphobes et transphobes.

Un décret datant du 3 aout 2017 vient renforcer la « répression des contraventions provocations, diffamations ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *