Ce que votre chargé de TD attend de vous

Les séances de TD sont des étapes fondamentales pour réussir vos études de droit. Elles se concentrent sur un thème spécifique de la matière étudiée en cours magistral pour en permettre l’approfondissement. Il s’agit d’une interaction, et non pas d’un « cours » où l’étudiant se contente d’écouter et de prendre des notes. L’étudiant doit être actif, c’est-à-dire participer, prendre la parole. Il est donc primordial de préparer en amont votre séance de TD afin d’être performant lors de son déroulement.

La préparation de la séance de TD

L’intérêt de la préparation. La préparation de la séance de TD est aussi importante que la séance en elle-même. Il est donc impératif d’y consacrer un certain temps. En effet, en préparant bien sa séance, il est plus facile de suivre les discussions et de saisir les enjeux du thème abordé. Bien préparer sa séance de TD, c’est éviter que le chargé de TD ne fasse un monologue pouvant parfois être fastidieux, aussi bien pour les étudiants que pour lui.
L’objectif de la préparation des séances de TD est de saisir tous les enjeux du thème étudié facilitant ainsi l’apprentissage de la matière en vue des examens. Le chargé de TD contrôle les connaissances de chacun, répond aux questions des étudiants sur les points qui n’ont pas été compris.

La nécessité d’une bonne méthode de travail. Afin d’analyser le thème le plus sérieusement et le plus efficacement possible, plusieurs méthodes peuvent être utilisées. Toutes sont aussi bien nécessaires que complémentaires. Tout d’abord, la plaquette de TD est un élément très important. En effet, la préparation de la séance s’appuie sur l’analyse de l’ensemble des documents de cette plaquette. Les documents traitent spécifiquement du thème qui est ensuite étudié au cours de la séance. Il est donc impératif de les analyser scrupuleusement, de les comprendre et de faire le lien entre eux. Une lecture attentive est nécessaire mais très souvent insuffisante. L’étudiant doit alors s’attarder à comprendre les enjeux du document après une, deux, voire trois lectures. Par ailleurs, la compréhension est plus aisée si l’étudiant procède à une prise de notes des éléments du document qui lui semblent les plus importants. Cela facilite notamment sa prise de parole au cours de la séance. Cependant, étudier les documents de la plaquette n’est pas suffisant. La lecture ou la relecture du cours magistral professé par l’enseignant-chercheur relatif à la matière étudiée, et plus spécifiquement au thème étudié, est nécessaire pour préparer le TD. Il permet d’avoir une vision plus large du sujet et de l’inscrire dans un cadre plus général. De plus, le chargé de TD ne se restreint pas exclusivement aux documents de la plaquette pour poser ses questions pendant la séance. De même, il est conseillé de relire les notes prises lors de la séance de TD précédente. Pour que le thème de la séance soit étudié avec rigueur, il faut impérativement compléter ses lectures avec des manuels et articles de doctrine. Les références sont parfois indiquées dans la plaquette de TD, auquel cas il est fortement conseillé de les consulter. Concernant les manuels, il n’est pas nécessaire de tous les parcourir, mais il ne faut pas se contenter d’un seul. En effet, un manuel reflète souvent la pensée de son auteur. L’idée est donc de comparer les différentes approches des auteurs, en lisant les passages spécifiques liés au thème de la séance de TD.

Il est important de se forger sa propre méthode de travail, dans le cadre général de la méthodologie juridique. Par exemple, certains étudiants préfèrent élaborer des fiches de révision (qui ne doivent pas être un simple recopiage de cours…), alors que d’autres retravaillent la mise en page des cours pour les apprendre. Il n’existe pas de méthode universelle, il existe autant de méthodes que d’étudiants. Travailler la séance de TD permet au fur et à mesure de la découvrir.

La réalisation de l’exercice demandé. Enfin, s’il y en a un, il est indispensable de réaliser l’exercice proposé par le chargé de TD. L’exercice peut être une dissertation, un commentaire de texte(s), un cas pratique ou une note de synthèse. Réaliser l’exercice est d’une importance cruciale car il s’agit en réalité d’un entraînement en vue du partiel à venir. Plus l’étudiant s’exerce, plus il a de chance de réussir son examen à la fin du semestre. D’autant plus qu’il s’agit d’un bon moyen pour approfondir le thème étudié car il oblige à mener des recherches complémentaires. Cela permet de travailler aussi bien le fond (le thème) que la forme (la méthodologie).

Les attentes lors de la séance de TD
La séance de TD doit être un moment de partage, de discussions. Le chargé de TD attend des étudiants qu’ils soient actifs, afin que le TD soit « vivant ». Cette séance en groupe restreint est l’occasion idéale d’échanger avec le chargé de TD, de comprendre les sujets évoqués pendant le cours magistral en posant des questions. Les discussions sont propices à la réflexion personnelle, au développement de son esprit critique, de ses capacités d’analyse. Elles permettent d’étudier plus en profondeur le sujet et d’assimiler plus facilement les connaissances partagées. Par ailleurs, il se peut qu’il y ait une note de participation orale. De ce fait, il est très important de montrer sa motivation, sa bonne volonté, car cela sera toujours valorisé.

Par Geoffrey Fillet, doctorant en droit public, chargé de travaux dirigés à l’université de Tours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.