Les clauses limitatives de la responsabilité civile extracontractuelle

 

Les clauses limitatives de la responsabilité civile extracontractuelle

Par principe, la théorie de l’autonomie de la volonté autorise les parties à contracter ce qu’elles veulent, pourvu que l’ordre public et certaines règles impératives soient respectés. Parmi les règles d’ordre public, la jurisprudence française inclut le principe de la réparation intégrale du dommage, issu de la responsabilité civile délictuelle.

C’est dans ce contexte qu’apparait l’intérêt de l’ étude des clauses limitatives de la responsabilité civile extracontractuelle. Bien qu’elles soient le produit d’une convention dans laquelle le principe de la liberté contractuelle a vocation à s’appliquer, elles sont néanmoins assujetties au principe de la réparation intégrale. Ainsi, leur régime doit tenir compte du balancement possible entre le principe de la liberté contractuelle et le principe de la réparation du dommage.

L’intérêt central de ce mémoire est justement de comprendre jusqu’où les parties sont libres d’aller pour limiter le principe de la réparation intégrale. Cette analyse sera faite sous l’angle du droit comparé. À partir des différences et des similitudes entre le droit français et les droits allemand, anglais et brésilien, on tâchera d’enrichir la réflexion sur les avantages et les inconvénients de l’état du droit positif français.

Mariama DE ROCHA DE FARIAS

M2 Droit Privé Général, Université Paris I Sorbonne

 


 

Téléchargez le mémoire

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.