Lexifiche : un véritable allié pour les étudiants en droit

Rien que de voir la montagne de notions à apprendre, l’abattement nous guette ! Cela va demander une bonne organisation, et un haut niveau de concentration. Mais par où commencer ? Les étudiants résument, recopient leurs cours sous forme de fiches. Ah, les fameuses fiches ! Censées être synthétiques et pratiques, elles s’avèrent parfois être le contraire… Lexifiche pourrait alors être l’outil idéal pour réviser !

Rien que de voir la montagne de notions à apprendre, l’abattement nous guette ! Cela va demander une bonne organisation, et un haut niveau de concentration. Mais par où commencer ? Les étudiants résument, recopient leurs cours sous forme de fiches. Ah, les fameuses fiches ! Censées être synthétiques et pratiques, elles s’avèrent parfois être le contraire… Lexifiche pourrait alors être l’outil idéal pour réviser !


captyudf 

Du fond à la forme, une fiche encadrée par des experts

Encadrés, tableaux, frises chronologiques, mind mapping viennent étoffer les Lexifiches. Selon l’éditeur, cette alternance dans les modes de présentation permet de favoriser la mémorisation, d’apporter un côté attrayant afin de faciliter la concentration et la compréhension. D’ailleurs, la manière de présenter a été pensée avec des psychologues qui ont mis en application les connaissances actuelles sur la mémoire et les processus d’apprentissage pour concevoir la Lexifiche.

Beaucoup diront : « Oui mais moi, relire une fiche que je n’ai pas moi-même rédigée, ça ne me rentre pas dans la tête ! ». Argument recevable ! La rédaction peut effectivement faciliter l’encodage d’une information en mémoire. Toutefois, les études montrent aussi que l’alternance de visuels et la dynamisation du contenu sont les clés d’une mémorisation simplifiée. De plus, ces fiches sont rédigées par des professionnels du droit, maîtres de conférences, enseignants-chercheurs, avocats… Ils possèdent suffisamment de recul sur leur matière pour pouvoir les synthétiser, les organiser, afin que l’apprentissage soit efficace. Le contenu des Lexifiches est en outre régulièrement mis à jour sur le site Internet (http://www.lexifiche.com/) ; un QR code en première page permet d’y accéder.

 

Plusieurs manières d’utiliser une Lexifiche

Qu’est-ce qui génère le stress des examens ? C’est bien plus la quantité de cours à réviser, que l’examen en lui-même ! L’inventaire de toutes les leçons à apprendre fait céder à la panique. La Lexifiche vous aide à appréhender plus sereinement les examens. Elle vous est utile au début du semestre pour vous aider dans votre prise de notes et vous apporter des éclaircissements sur les notions clés. Pendant le semestre, elle vous aidera à assimiler les différents concepts et les connaissances. Enfin, à la fin du semestre, elle constituera un atout pour vos révisions. Il n’y a pas meilleur apprentissage que le rappel de l’information !

 

 

 

3 comments

  1. Elles sont vraiment fiable pour réviser les partiels et connaître tout ce qu’il faut savoir?

  2. Ces fiches sont vraiment efficace pour apprendre tout ce qu’il faut savoir pour le partiel?

    • Bonjour,

      Je pense que ces fiches peuvent être un plus dans l’apprentissage. Néanmoins, je vous conseille de ne pas vous en contenter. En effet, comme leur nom l’indique, les fiches sont synthétiques. Or, souvent, il est nécessaire de bien comprendre un cours afin d’intégrer parfaitement le raisonnement de la fiche.

      Par ailleurs, leur intérêt dépend de la méthode d’apprentissage de chacun. Pour ma part, je faisais mes fiches seule, en y ajoutant des schémas et des couleurs … Le fait que cela sorte de ma tête me permettait de retenir plus facilement.

      En résumé, je dirai que leur intérêt dépend surtout de votre méthode d’apprentissage !

      Bonne journée 🙂

      Sandrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.