Les avantages et les inconvénients d’un Master en alternance

Etre jeune diplômé et déjà opérationnel, c’est possible ? C’est en tout cas ce que proposent les formations en apprentissage créées pour répondre à un besoin à la fois exprimé par les étudiants et par les entreprises qui se plaignent bien souvent du décalage entre les études supérieures, jugées trop théoriques, et la réalité du monde professionnel. Ce type de formation qui consiste à alterner cours académiques et vie pratique dans l’entreprise est aujourd’hui de plus en plus prisée, y compris en Droit. Véritable atout aux yeux des recruteurs qui considèrent que le jeune diplômé a déjà montré des capacités d’adaptation, un sens des responsabilité et un goût pour l’initiative, l’apprentissage permet de donner du relief à son projet professionnel et d’affiner ses compétences techniques. Mais ce type de formation peut-il convenir à tout le monde ?

Morgane GORDOT, MASTER 2 Droit social et Gestion des ressources humaines (Université d’Orléans), apprentie RH chez MSL CIRCUITS, Meung-sur-Loire (45).

Guide des Formations : Pourquoi avoir choisi une formation en apprentissage ?

Morgane Gordot : J’ai choisi une formation en apprentissage car cela me semblait la meilleure voie pour terminer mes études et rentrer dans le monde du travail. En effet, n’ayant pas eu de stage obligatoire en Licence de Droit, je me suis vite rendue compte que mon manque d’expérience me ferait défaut. L’apprentissage permet d’acquérir de l’expérience mais aussi d’être formé directement en entreprise.

De plus, l’apprentissage nous donne à la fois une nouvelle vision de notre domaine d’études, mais aussi du métier que l’on s’était imaginé. Cela permet de confirmer nos choix, et de savoir si vraiment nous sommes faits pour cette fonction. Outre le savoir-faire acquis à l’Université, il faut nécessairement développer un savoir-être approprié, qui ne s’apprend pas sur les bancs de la fac !

G.F. : Comment parviens-tu à gérer cours et entreprise ?

M.G. : Mon apprentissage alterne une semaine en entreprise et une semaine à l’Université. C’est un rythme à prendre et tout à fait gérable.

La difficulté principale, c’est d’arriver le lundi en entreprise et de devoir me mettre à jour sur tout ce qui s’est passé durant mon absence ! Ensuite, les missions peuvent commencer. En général, la semaine passe très vite.

Concernant les semaines de cours, les journées sont très chargées, et je peine à trouver du temps pour réviser. La grosse difficulté réside dans les travaux de groupe, puisque certains étudiants changent de région le temps de leur semaine en entreprise. Le travail étant impossible le weekend, il ne faut pas compter ses heures la semaine !

G.F. : Penses-tu que cela t’apportera une vraie plus value sur le marché du travail ?

M.G. : L’apprentissage va me permettre de sortir de l’Université avec un an d’expérience en entreprise !  C’est une vraie plus-value sur le marché du travail. Il suffit de regarder les offres d’emploi, rares sont celles qui ne demandent aucune expérience !

De plus, l’entreprise qui recrute un jeune diplômé ayant déjà effectué un apprentissage n’a pas à le former de A à Z, il est déjà opérationnel. Mon apprentissage constituera ainsi un plus lors des candidatures, face à des étudiants ayant suivi un simple master professionnel.

Par ailleurs, certains apprentis ont la chance d’obtenir un CDI dans leur entreprise. A défaut, l’apprentissage permet aussi de se créer un réseau professionnel d’où peuvent déboucher des opportunités d’embauche…

L’avis du maître d’apprentissage :

Vanessa SCHACK, Chargée de développement RH, MSL CIRCUITS

Guide des formations : Pourquoi avoir choisi d’embaucher un apprenti ?

Vanessa SCHACK : Former les jeunes qui seront sur le marché de l’emploi demain fait parti de notre devoir.

En accueillant un apprenti, cela nous permet de nous constituer un vivier pour nos futurs recrutements.

Comme il s’agit souvent de leur première expérience professionnelle, les jeunes en apprentissage sont en général faciles à former. Ainsi on peut les « modeler » à l’image même de l’entreprise (pas d’idées préconçues, pas de mauvaises habitudes…).

Ils nous apportent regard neuf et nous font part de ce qu’ils peuvent apprendre en cours. Cela nous permet de nous remettre en cause et de revisiter nos pratiques.

Nous confions systématiquement des missions à nos apprentis qui seront utiles à l’entreprise. Nous attendons donc un réel investissement de leur part.

G.F. : Quels sont selon vous les avantages de l’apprentissage pour l’étudiant ?

V.S. : Outre le fait d’avoir une première expérience professionnelle, cela permet à l’apprenti de mieux appréhender le monde du travail, l’organisation d’une structure et de gagner en maturité. Il passe ainsi du statut d’étudiant au statut professionnel.

Et puis, ils ont un salaire à la fin de chaque mois. En termes de motivation, ça peut aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.