Accueil > Brèves > Libertés fondamentales : L’Etat ne peut priver ses citoyens de tout recours contre une atteinte à leur vie privée.

Libertés fondamentales : L’Etat ne peut priver ses citoyens de tout recours contre une atteinte à leur vie privée.

Dans un arrêt de la Grande chambre du 12 novembre 2013 « Söderman contre Suède », la CEDH a réaffirmé le principe du respect à la vie privée consacré par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

En l’espèce, une jeune fille suédoise avait été filmée nue à son insu. L’auteur des faits a été relaxé par les juges d’appel aux motifs que le droit suédois n’interdit pas de filmer quelqu’un à son insu.

Voulant saisir la Cour Suprême, la jeune fille s’est vu refuser l’accès à cette juridiction et a alors saisit la Cour européenne des droits de l’Homme.

La Suède a ainsi été condamnée dans la mesure où elle n’offrait à la requérante aucun recours de quelque sorte que ce soit afin de faire respecter son droit à la vie privée garantie par l’article ci-dessus mentionné.

La Cour confirme ici sa jurisprudence antérieure qui imposait aux états à une obligation positive de légiférer pour faire respecter la vie privée des individus (arrêt X et Y contre Pays- Bas du 26 mars 1985), ou encore pour lutter contre le viol (« M.C. contre Bulgarie » du 4 décembre 2003).

PEREIRA-ENGEL Evane

M1 IUP Juriste d’entreprise Evry

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

ça peut vous intéresser

Contrat

Droit des sûretés – Cautionnement à durée indéterminée et assouplissement de la mention manuscrite

Selon l’arrêt rendu le 15 novembre 2017 par les juges de la chambre commerciale de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *