Ce que votre chargé de TD attend de vous

Après avoir navigué dans les eaux sûres lycéennes, vous allez accoster sur les rivages inconnus de l’université pour partir à la conquête du monde du droit. Cette traversée n’est pas sans embûches et parfois l’on se perd dans ce nouvel océan de liberté. Bien heureusement, vous trouverez la salle 315B où tous les lundis matin à 8h vous embarquerez en compagnie de votre chargé de TD pour un cours de droit constitutionnel forcément passionnant. Et voici ce qu’il attend de vous :

 

Partir à l’heure et garder le cap 

Partir à l’heure, c’est se mettre au travail dès le début pour ne pas accumuler un retard insurmontable au mois de novembre. Sachez également être ponctuel, personne n’attendra votre venue et vous risquez au mieux de perdre le fil du TD, au pire de vous voir refuser l’accès en cours. Soyez constant et persévérant, chaque séance est indispensable pour garder le cap et vous préparer à l’examen final. En cas d’absence (toujours justifiée) prévenez votre chargé de TD et rattrapez la séance manquée.

Échanger, s’engager et participer 

Sans travail préalable de la séance de TD il sera impossible pour vous de participer et vous resterez relégué au rang des muets. Avant toute chose, il faut donc relire votre cours magistral et préparer votre fiche de TD. Chaque séance est organisée autour de grandes problématiques qu’il vous faut bien saisir. Pour cela il est important de définir avec un lexique des termes juridiques les principales notions abordées, de lire attentivement et d’annoter chaque document pour enfin comprendre l’organisation générale de la séance. Autrement dit, une lecture rapide dans le couloir 10 minutes avant votre cours ne suffit pas.

La dynamique de classe passe aussi par vous. Dans la mesure du possible, restez éveillés. Si chacun se repose sur son voisin il est fortement probable qu’un profond sentiment d’ennui s’installe en vous. Les TD sont aussi là pour échanger, bousculer vos certitudes par le débat et développer votre esprit critique. Rares sont les réponses univoques et la séance de TD est l’occasion de comprendre les grandes tensions et différents points de vue sur un sujet donné. Tout ceci constituant de nouveaux angles d’attaque efficaces pour vos dissertations ou commentaires.

A ce titre, l’oral tient une place majeure dans le domaine du droit et les TD constituent les rares occasions de prendre la parole, alors lancez-vous ! Développez vos talents d’orateurs sans pour autant chercher à monopoliser la parole, tout est question d’équilibre. Aucune question n’est inutile et bien souvent si vous avez du mal à comprendre une partie du cours, votre voisine ou voisin aussi.

C’est de l’investissement en TD dont vous saurez faire preuve que vous tirerez les éléments essentiels pour réussir vos études.

Pratiquer, pratiquer et pratiquer

Commentaire, dissertation ou cas pratique, chaque exercice type en droit conserve sa logique et sa méthode propres. Lorsque des sujets vous sont proposés saisissez cette occasion pour vous entraîner (même pour ceux dits « facultatifs »). Préférez rendre un ou deux devoirs bien rédigés qu’une succession de brouillons à moitié terminés. Sachez rendre ces travaux régulièrement afin de pouvoir analyser et comprendre vos erreurs de parcours.

À cet effet, vous trouverez à la bibliothèque tous les outils pour réussir et apporter à votre copie des éléments pertinents. C’est ici que vous pourrez consulter les manuels, les revues juridiques (aussi disponibles en ligne) et les ouvrages de la doctrine. Vous aurez alors matière à rédiger un bon devoir. Soyez curieux, ce n’est pas un vilain défaut ! Attention, trop d’étudiants se contentent de recopier des passages entiers présents dans les manuels. En plus de constituer du plagiat au minimum sanctionné par un zéro, c’est une perte de temps pour vous et votre correcteur.

De manière générale, soyez autonome dans votre travail. Vous avez la liberté d’organiser quasiment toutes vos journées, ne tombez pas dans l’écueil de tout remettre au lendemain.

Voilà donc quelques mots pour ne pas prendre l’eau et affronter les eaux tumultueuses du contrôle terminal. Ayez toujours un coup d’avance et nul doute alors que vous arriverez à bon port !

 

Benjamin Cottet-Emard

chargé de TD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.