Clinique juridique de la Sorbonne : apprendre le métier par la pratique

Aujourd’hui, plus de 25 cliniques juridiques ont vu le jour au sein des universités de métropole et d’outre-mer. Elles permettent aux étudiants de passer de la théorie à la pratique en offrant notamment un accès gratuit du droit à tout citoyen. Zoom sur la  clinique juridique de la Sorbonne. 

Souvent, les étudiants en droit se sentent frustrés. Habitués à apprendre de longues pages de cours théoriques, ils ne trouvent pas d’autre manière de les appliquer que dans leurs devoirs. Heureusement, des associations existent pour leur permettre d’assouvir leur soif de mise en pratique.

L’antichambre de la pratique professionnelle du droit 

La Clinique juridique de la Sorbonne est une association composée d’étudiants étant au moins en troisième année de licence au sein de l’École de droit de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Cas pratique à taille réelle, elle cherche principalement à proposer une information juridique gratuite à toute personne rencontrant des difficultés d’ordre juridique.

Ses onze pôles spécialisés vont du droit des affaires au droit de la famille en passant par le droit social ou le droit pénal. Plus de quatre cents étudiants par an y confrontent leurs connaissances théoriques acquises sur les bancs de l’université à la centaine de cas qui leur sont soumis chaque année via le site internet cliniquejuridiquesorbonne.com. Les synthèses effectuées par les étudiants sont ensuite relues par des professeurs et cabinet d’avocats partenaires de l’association, assurant ainsi la véridicité de chaque information, avant que les étudiants ne rencontrent les particuliers pour leur adresser leurs recherches oralement. La Clinique permet en quelque sorte d’apporter les premières bases d’une réponse juridique à des particuliers vivant dans une société où le droit encadre tous nos rapports.

Outre la résolution de cas, la Clinique juridique de la Sorbonne organise toutes les semaines, des permanences à la mairie du Vème arrondissement ainsi que des événements – workshops ou conférences – où des avocats et autres professionnels du droit viennent à la rencontre des étudiants avides de questions quant à la réalité de ces professions bien souvent méconnues.

Une association au service des citoyens

En 2019, la Clinique aura connu de nombreux bouleversements, en interne comme en externe. En effet, hormis la création des pôles droit public, droit du sport et l’adjonction au pôle droit du numérique d’une branche droit des propriétés intellectuelles, une antenne a été créée à l’Institut de droit des affaires internationales du Caire (Égypte), où près d’une cinquantaine d’étudiants ont rejoint l’association, et un certificat a été mis en place en collaboration avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne récompensant ainsi les adhérents les plus investis dans cette mission d’information juridique gratuite.

C’est le constat d’études de droit parfois très théoriques qui pousse aujourd’hui les étudiants à se tourner davantage vers des associations pratiques comme la Clinique juridique de la Sorbonne.

Pauline Znaor, étudiante en L3 de droit à Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.