L’examen d’entrée au CRFPA

LE SOUTIEN PERSONNALISE ET L’ADAPTATION AUX IEJ : UN GAGE DE RÉUSSITE

.

Logo-SupBarreau

.

L’examen d’entrée au CRFPA est une étape cruciale pour les étudiants en droit souhaitant devenir avocat.

Les étudiants passent l’examen d’entrée dans un IEJ, le plus souvent celui de leur Université à l’issue d’un Master 1 ou, plus généralement, à l’issue d’un Master 2. Ils font régulièrement appel aux Prépas d’été afin d’optimiser leurs chances de réussite.

Nous avons rencontré Amandine Sarfati et Mikaël Benillouche, directeurs des études de SUP BARREAU, nouvelle prépa CRFPA à la pédagogie innovante, proposant aux étudiants une préparation d’excellence à l’examen d’entrée au CRFPA.

.

LPJ : Quelle est l’utilité d’une Prépa d’été ? Quelle est la valeur ajoutée par rapport à l’Institut d’Etudes Judiciaires ?

Les écrits d’admissibilité de l’examen d’entrée au CRFPA ne peuvent avoir lieu qu’à partir de la mi-septembre de chaque année. L’Institut d’Etudes Judiciaires, sauf quelques hypothèses marginales, dispense ses cours des mois de janvier à juin. Or, il n’est pas toujours évident pour les étudiants d’y assister, notamment lorsqu’ils sont en master 1 ou en master 2. En effet, la priorité des étudiants de Master doit être l’obtention du Master. D’autres sont en stage ou ont déjà un emploi. Il est donc difficile d’assister aux cours des Instituts d’Etudes Judiciaires. Plus encore, les réformes législatives et les arrêts importants se succèdent à un rythme effréné et des cours dispensés trop tôt sont souvent obsolètes quelques mois plus tard.

Ainsi une Prépa d’été est le moyen d’être parfaitement au point sur l’intégralité du programme du CRFPA et d’être à jour sur l’actualité juridique récente. La Prépa d’été permet surtout de s’exercer en condition d’examen par des épreuves blanches organisées chaque semaine et dans chacune des matières. Par ce biais, l’étudiant s’évalue et identifie très rapidement ses points forts et ses points faibles. Enfin, Il est difficile, voire impossible, de se motiver lorsque l’on travaille seul, pendant l’été, alors que nos proches sont loin ou pensent à s’amuser. La Prépa permet alors de créer une dynamique de travail autour de l’étudiant afin que celui-ci ne se sente pas seul ni perdu dans une masse de travail importante.

.

LPJ : Quelles sont les spécificités de SUP BARREAU ?

Les étudiants font appel aux Prépas et ce, da façon massive, c’est un fait ! Toutefois, la qualité des cours qui y sont dispensés est très inégale et correspond à la vision qu’a l’enseignant, souvent peu expérimenté, de la matière. SUP BARREAU a décidé de faire le choix de traiter les spécificités de chaque IEJ. En effet, les IEJ organisent l’examen sans grande cohérence entre eux, certains enseignants privilégient certains types d’exercice au détriment des autres. Enfin, la méthode de la note de synthèse est plus variable. Avec SUP BARREAU, les étudiants seront préparés de façon spécifique à leur examen d’IEJ. En effet, avant le début de chaque préparation, les enseignants, listent, pour chacune des matières qu’ils enseignent, les IEJ concernées par leurs étudiants et adaptent alors leurs cours et les exercices qu’ils proposent, aux thèmes récurrents des IEJ dont ils sont issus. Cette préparation « sur mesure » leur permettra de ne pas être démunis le jour de l’examen pour avoir, au préalable, étudié de manière approfondie, les sujets préférés et incontournables de leurs IEJ. SUP BARREAU offre ainsi une préparation adaptée qui réduit considérablement l’aléa forcément présent dans tout examen juridique.

Par ailleurs, lors de leur inscription, les étudiants établissent avec l’un des responsables pédagogiques, leur calendrier de travail en fonction des disponibilités de l’étudiant et de son niveau au moment de l’inscription. Au début de la Prépa, le responsable fait le point avec l’étudiant et redéfinit avec lui les priorités et les objectifs. Un second rendez-vous pédagogique a lieu au cours de la Prépa, afin s’assurer de la motivation du candidat et de le remotiver si cela est nécessaire. Enfin, à la fin de la Prépa, l’étudiant élabore avec son directeur d’étude un calendrier de travail pour les semaines le séparant du début de l’examen. L’étudiant conservera un lien avec son responsable pédagogique jusqu’à la fin des écrits et jusqu’au oraux.

.

LPJ : Pourquoi ne pas préparer les épreuves d’admission en même temps que les écrits d’admissibilité ?

C’est une perte de temps doublement préjudiciable. Tout d’abord, la phase d’admissibilité qui comprend les matières à l’écrit, est la première étape de l’examen. Si ce cap n’est pas passé, l’étudiant échoue. Voilà pourquoi il est essentiel de consacrer l’été à préparer les écrits et de faire de cette phase d’admissibilité un objectif suprême. Préparer les oraux pendant l’été serait une perte de temps et une perte de chance de réussir les écrits. Ensuite, les exercices d’admission portent fréquemment sur des thèmes d’actualité. Or, celle-ci est particulièrement chargée au cours de la rentrée. Sup barreau ne prépare donc aux oraux que le moment venu, c’est-à-dire après les écrits.

.

LPJ : Qu’est-ce qui explique l’absence de cours les vendredis après-midis et les samedis ?

Pour réussir, il faut combiner le travail personnel, les cours et les compositions écrites. Pour ce faire, l’emploi du temps de Sup Barreau est adapté de manière à aménager aux étudiants des intervalles destinés au travail personnel et à l’approfondissement ainsi que des plages de repos (aucun cours le soir ni aux heures de déjeuner). Quelque soit la qualité des cours dispensés, SUP BARREAU sait à quel point, il est essentiel pour l’étudiant de ne pas avoir « la tête dans le guidon » ce qui implique de ne pas avoir cours tous les jours. Nous avons donc bloqué le vendredi après midi et le samedi toute la journée afin de permettre à nos étudiants de récupérer, mais également d’approfondir les thèmes des séances traitées dans la semaine. Cela est fondamental.

.

LPJ : Pourquoi choisir SUP BARREAU ? N’est-ce pas le risque de faire appel à des novices alors que certaines Prépas existent depuis longtemps ?

Tout d’abord, les enseignants de Sup Barreau ont soit eux-mêmes passé et réussi l’examen d’entrée au CRFPA, soit sont des enseignants aguerris, soit même parfois les deux à la fois. Ils connaissent donc parfaitement les attentes des étudiants et les impératifs de cet examen exigent. Pour s’en rendre compte, il suffit de lire leurs CV accessibles à tous sur notre site Internet à l’adresse suivante : wwww.supbarreau.fr. Par ailleurs, nos enseignants ont une expérience significative en Prépa et ont d’ailleurs fait la réputation de certaines d’entre elles. Il ne s’agit donc pas de novice, mais d’intervenants expérimentés ayant une large connaissance de l’examen du CRFPA. Enfin, SUP BARREAU est placé sous la responsabilité scientifique de Philippe Bilger, l’ancien avocat général à la cour d’appel de Paris, ce qui, de toute évidence, est un gage de sérieux et de confiance.

SUP BARREAU poste quotidiennement des actualités juridiques sur les réseaux sociaux tels que twitter (@SupBarreau) et Facebook , afin de permettre aux étudiants qui nous suivent d’être à jour et d’augmenter considérablement leur chance de succès à l’examen.

Enfin, SUP BARREAU a organisé 2 séances de méthodologie gratuites pour tous les étudiants désireux de renforcer leur préparation à cette épreuve. Le moins que l’on puisse dire c’est que les retours sont particulièrement favorables.

 *****

#Bonplan : si vous vous inscrivez de la part du Petit Juriste, deux notes de synthèse supplémentaires (sujet, copie et corrigé) vous seront offertes. Pour télécharger le formulaire, cliquez ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.