La Revue de l’UJA, revue par Le Petit juriste

On a testé pour vous la revue de l’UJA 2015 !

Par un enchainement de tableaux reprenant les clichés plus ou moins assumés de la profession, les jeunes avocats de l’UJA posent un regard humoristique sur leur milieu. Passent ainsi sous la verve déjantée et chantée des robes noires tous les « amis » de la profession (magistrats, policiers, comptables de la CNBF…) mais également les membres les plus illustres du métier. Les élections pour le bâtonnat approchant, chacun des candidats en prend pour son grade, sur les notes acidulés d’un scénario au fil rouge très bien construit.

Mais qu’importe, il faut parfois faire des détours pour aborder l’ensemble de ce qui nous tient à cœur, et la chose n’est pas aisée tant il y aurait à dire sur le métier. En frappant ses aspérités d’un cynisme mordant, l’UJA nous montre surtout que sous la robe se cache le  talent ;

Si tout n’est pas parfait et si les traits d’esprit passeraient pour trop « corporatistes » pour les profanes, il faudra surtout retenir une très bonne ambiance de scène et quelques prouesses artistiques qui surprennent chez ces acteurs plus habitués à faire face au parquet qu’à monter sur les planches. Les textes sont imaginatifs et bien portés, l’orchestre admirable, et les chanteurs… donnent tout !

Belle performance d’ensemble, donc, pour ce moment très vivant du barreau de Paris. A ne pas rater !

Charles Ohlgusser

 

Note de l’éditeur : la dernière, c’est ce soir au théâtre Déjazet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *