Quelques éléments pour mieux appréhender la thèse et la recherche en droit

Le Petit Juriste est parti à la rencontre de Maxime Discours, doctorant en droit et vous propose de découvrir grâce à son témoignage en quoi consiste le travail de thèse.

Guide des formations juridiques : Pourquoi avoir décidé de faire une thèse ?

Maxime Discours : La thèse, avant d’être la précieuse clef ouvrant les portes d’une carrière universitaire, est, principalement, un projet personnel. En effet, si mon intérêt pour la recherche a joué un rôle moteur, l’envie de développer un sujet qui m’est propre et de manière exhaustive a été prépondérante dans ma décision.

G.F. : Quelles sont les qualités requises pour se lancer dans la recherche ?

M.D. : L’absence de cadre formel nécessite une bonne capacité organisationnelle ainsi que la faculté d’évoluer de manière autonome. Il est important, par ailleurs, d’avoir un esprit propice à la critique et à la créativité : les recherches conduisent à mettre en exergue des points insatisfaisants et à proposer des solutions aux fins d’améliorations.

G.F. :Que conseillerais-tu à ceux qui hésitent à faire une thèse ?

M.D. : Une thèse en droit est un exercice exaltant mais difficile. Il s’agit, de plus, d’un investissement personnel important. D’une durée théorique de trois ans, celle-ci s’avère être, dans les faits, bien plus longue. Il est donc nécessaire de prendre le temps de la réflexion suffisamment tôt pour s’assurer de réellement vouloir s’engager dans cette voie.

G.F. : Quel est ton projet professionnel ?

M.D. :Mon projet professionnel est d’embrasser une carrière d’enseignant-chercheur afin d’exercer la recherche et l’enseignement que je trouve passionnants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.