Top 10 des conseils pour décrocher son M2

1) Réfléchissez à la matière dans laquelle vous voulez vous spécialiser

Alors que beaucoup d’élèves choisissent des orientations plus larges en M1, la plupart des Master 2 visent une plus grande spécialisation. N’oubliez pas que cette dernière année va fortement influencer votre stage de fin d’étude et potentiellement votre premier emploi. Même si rien n’est irréversible et que les bifurcations sont nombreuses, orientez-vous dans la matière dans laquelle vous souhaitez évoluer et non une autre choisie par dépit.

2) Renseignez-vous sur le master

Ecrivez aux anciens élèves de la promotion pour leur demander leur avis sur les enseignements et les débouchés de chacun. Cela peut changer complètement votre perception du Master.

3) Multipliez vos chances

Faîtes une dizaine de candidature afin de ne pas vous retrouver sur la touche. Il est important de faire plusieurs candidatures pour vous laisser le choix. Les candidatures doivent s’étendre sur tout le territoire (coucou les parisiens). Et oui, il y a de très prestigieux programmes même en province.

4) Classez vos choix de master

Vous verrez ainsi que parfois il vaut mieux ne pas donner suite à un 7 lorsqu’un 3 vous donne sa réponse un peu plus tard.

5) Ne vous auto-censurez pas

Ne vous retenez de faire aucune candidature sous prétexte que votre dossier n’est certainement pas assez bon. Les recruteurs ne sont pas attirés uniquement par les résultats scolaires. Votre personnalité et votre expérience peuvent largement faire la différence par rapport aux autres candidats premiers de classe.

6) Restez cohérent

En cas de candidature plurielle au sein d’une même université, veiller à la cohérence de vos choix. Si vous postulez à la fois en droit social et en droit fiscal dans la même université, les recruteurs pourraient se demander si vous savez vraiment où vous allez.

7) Soyez organisé

Notez précieusement tous les endroits où vous avez candidaté. Certains Master ne vous envoient pas d’email mais vous notifient de l’état de votre dossier dans leur intranet.

8) Soyez prévoyant

Avant de prévoir vos vacances n’oubliez pas que la plupart des entretiens de Master peuvent avoir lieu en plein milieux de l’été. Il serait dommage de devoir quitter les plages de Tahiti pour passer un entretien.

9) Pensez professionnalisation

Préférez faire une césure remplie de stage plutôt que de vous  retrouver au milieu de nul part à faire un master qui ne vous intéresse pas et aux débouchés discutables.

10) Ne baissez pas les bras. Si vous vous voyez refuser l’accès au master de vos rêves, insistez ! Votre audace et votre motivation peut conduire à une réévaluation de votre cas alors n’hésitez pas à mailer ou téléphone aux responsables de programme.

 

 

Laura Lizé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.