Politique – Une obligation de transparence

Ce mardi 11 janvier 2011, c ‘est seulement avec 275 voix contre 241 que l’Assemblée Nationale a adopté, en première lecture, la proposition de loi sur « la transparence financière de la vie politique« . Ainsi, tout élus devra justifier et faire preuve de la plus totale des transparences quant à son patrimoine. Il avait été discuté en décembre les sanctions envisagées lors du non respect de cette obligation. Ainsi, Christian Jacob, président du groupe UMP, ayant pu faire enlever la peine d’emprisonnement, il sera alors encouru en plus d’une peine d’ineligibilité, une amende s’elevant à 30 000 euros.

Source : lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.