Utiliser Internet pour se faire recruter

D’après une étude du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC), 80 % des personnes cherchant un emploi ont eu recours à Internet en 2014 pour leurs recherches. Il est donc nécessaire de savoir utiliser correctement cet outil qui aujourd’hui s’avère indispensable à notre quotidien, tant pour des activités personnelles que professionnelles.

Qu’est-ce que l’« e-réputation » ?

C’est l’opinion que les internautes auront d’une personne ou d’une marque en consultant le profil de celle-ci sur le web. Il est donc essentiel que votre e-réputation soit irréprochable. On parle même parfois de « marque personnelle », en anglais Personal Branding. Photos compromettantes, anciens blogs remplis de trésors ou commentaires déplacés… Mieux vaut éviter que ces éléments soient rendus publics, car ils seraient susceptibles d’avoir un impact négatif sur la perception qu’a le recruteur de votre profil. Comment savoir si votre e-réputation est convenable ? Rien de plus simple. Rechercher votre nom et votre prénom sur les moteurs de recherche les plus utilisés (Google et Yahoo, principalement) est un test efficace. Cela permet de retrouver ce que tout le monde peut apprendre sur vous, sans même vous avoir rencontré ! À vous de faire le nécessaire ensuite pour modifier, voire supprimer, les éléments en question, ce qui n’est pas toujours évident. À tel point que certaines entreprises se proposent de « nettoyer » votre réputation dégradée, ou simplement de la surveiller.

Réseaux sociaux non professionnels

Cela peut paraître surprenant, mais il est possible de se faire recruter sur les réseaux sociaux. Que ce soit sur Facebook ou sur Twitter, il est nécessaire de partir sur de bonnes bases pour mettre toutes les chances de son côté. Ainsi, il est conseillé d’une part d’utiliser son vrai nom, et d’autre part de mettre une photo de soi. Celle-ci devra correspondre à certaines exigences : l’idéal est de mettre en ligne un portrait de vous sur lequel vous souriez et avec un fond uni, tout en portant la tenue usuelle dans votre milieu. Si vous êtes avocat ou juriste, un costume semble ainsi être de rigueur. Exit donc les selfies dans la salle de bain, les photos de vacances ou encore le regard bovin. Enfin, mettez une photo de vous récente : si vous veniez à rencontrer un recruteur, ce dernier ne doit pas se sentir trompé par le décalage qu’il pourrait y avoir entre la photo et la réalité ! Sur Facebook, il est généralement conseillé de privatiser au maximum votre profil : les gens qui vous recherchent ne doivent pas avoir accès aux publications présentes sur votre mur, sauf si elles sont exclusivement professionnelles (soyons honnêtes, tel est rarement le cas). Deux outils seront donc vos alliés : les paramètres de confidentialité et le bouton « aperçu du profil en tant que ». Une fois opérationnel, rejoignez les groupes Facebook d’annonces d’emploi : une simple saisie dans la barre de recherche vous mènera peut être à une publication contenant l’annonce de vos rêves ! De même, pourquoi ne pas simplement publier ce que vous recherchez sur votre mur ? Faire marcher son propre réseau est une solution efficace, qui a fait ses preuves ! Au contraire, sur Twitter, il est nécessaire que votre profil soit public. Une stratégie fructueuse serait de partager votre opinion sur des sujets d’actualité intéressant (ou pas) votre secteur d’activité. N’hésitez pas à interagir avec les autres twittos (i.e : les autres utilisateurs de Tweeter) de votre domaine. Certaines personnes très influentes sont présentes et affectionnent particulièrement ce média : pourquoi ne pas les suivre, les retweeter voire leur écrire directement ? Soyons toutefois réalistes, bâtissez-vous d’abord une e-réputation positive sur Twitter pour que votre demande soit réellement prise au sérieux.

Les 5 règles d’or du recrutement Internet

1) Soigner son identité numérique ;

2) S’inscrire sur les sites dédiés au recrutement ;

3) Prendre le temps de compléter avec soin son profil et l’actualiser régulièrement ;

4) Interagir avec les internautes de son secteur ;

5) Se vendre sans mentir.

Réseaux sociaux professionnels : LinkedIn, Viadeo

Les deux plus connus sont Viadeo et LinkedIn, le second étant plus utilisé à l’échelle internationale.
Afin d’être efficace dans votre recherche d’emploi, il est nécessaire que la visibilité de votre profil soit optimale. Les conseils précédents liés à la photo de profil s’appliquent ici. Il est indispensable d’en avoir une pour au moins deux raisons : d’une part, les personnes que vous avez rencontrées préalablement vous reconnaîtront plus facilement, d’autre part, votre profil aura plus de chances d’être consulté. D’après les études menées par LinkedIn, il semblerait qu’un profil avec photo serait sept fois plus consulté qu’un profil sans photo ! Remplissez votre description ! La laisser vide serait pénalisant pour vous. Il est conseillé de mettre un maximum de mots clés pertinents quant au poste que vous ciblez. En effet, lorsqu’un recruteur souhaite contacter différents candidats, les termes qu’il saisira devront être similaires à ce que contiendra votre description : remplir ce champ s’avère donc crucial en terme de référencement ! De même, il est opportun de mentionner clairement dans votre statut (le court texte s’affichant en dessous de votre nom) que vous recherchez activement un emploi et de nouvelles opportunités : ce texte s’affichera à chacune de vos interactions sans que les personnes vous lisant n’aient à consulter votre profil. Sur ces plates-formes, vous avez la possibilité de faire recommander certaines de vos compétences ou simplement de vous faire recommander plus globalement. N’hésitez donc pas à solliciter vos anciens professeurs, maîtres de stages, supérieurs hiérarchiques. Avoir des références ne peut jouer qu’en votre faveur ! Le plus important est d’être actif : suivez les groupes de votre domaine et n’hésitez pas à participer aux discussions, voire d’en démarrer une ! Vous pouvez également poster des contenus en relation avec votre domaine. Un compte LinkedIn peut être une vitrine et/ou un CV plus développé, mais son usage principal est d’être un lieu d’interaction pour que vous trouviez le poste de vos rêves !

Inutile de préciser que votre profil doit être à jour : toutes vos expériences pertinentes doivent être présentes. Mentionnez également les missions importantes ainsi que les responsabilités qui vous ont été confiées : contrairement à votre CV, votre profil LinkedIn ne doit pas nécessairement tenir sur une page… Profitez-en ! Enfin, pensez à ajouter des relations pour développer votre réseau. Connectez-vous avec des personnes travaillant dans votre domaine et mettez ce point en avant dans le message accompagnant votre invitation. Vous pouvez écrire quelque chose comme « En consultant votre profil, j’ai remarqué que nous travaillons dans le même domaine. Je souhaite donc vous ajouter à mon réseau ». Avouons-le, le message par défaut proposé par LinkedIn n’est pas très vendeur !

Sites traditionnels de recrutement

Au delà des sites grand public comme Pôle Emploi ou l’Apec, il existe certains sites dédiés au secteur juridique. Parmi eux, l’un des plus populaires en France est Carrières-Juridiques.com, comportant près de 2000 annonces en ligne. Le site est conçu de manière à ce que votre recherche d’emploi soit efficace : il vous permet de mettre en ligne votre CV, de suivre des recruteurs et de programmer des alertes d’offres. Il est donc important de consulter cette base lorsqu’il est question d’un emploi dans le domaine juridique. Le site va également ouvrir une plate-forme dédiée au recrutement en Belgique, au Luxembourg et bientôt dans d’autres pays : il s’agit du site Careers-in-Law.com, bientôt disponible. D’autres sites sont également intéressants en la matière : parmi eux, on peut citer Indeed.fr et ses 1300 annonces environ. Ces sites sont également présents sur Twitter et Facebook et proposent de nombreuses offres d’emploi. Qui sait,une annonce de recrutement urgent pourrait se retrouver dans votre fil d’actualité ?

Nicolas Gentile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.