Impliquez-vous dans votre stage !

Vous avez enfin décroché un stage. Pour optimiser ce passage en entreprise et le valoriser sur votre CV, il va falloir rapidement trouver votre place, vous impliquer et montrer votre motivation face au recruteur qui vous a accordé sa confiance.

Lorsque nous voyons un stagiaire, nous essayons de discerner le potentiel d’un collaborateur » explique Cécilia Arandel, avocate associée chez Fromont Briens. Elle ajoute : « Nous ne cherchons pas à créer des “pools” de stagiaires voués à être de passage parmi nous. Les stagiaires d’aujourd’hui sont nos collaborateurs de demain. On parle d’ailleurs beaucoup de “bébés Fromont Briens” ici .» Cécilia Arandel est l’un de ces bébés puisqu’elle a fait, dès sa licence, plusieurs stages dans cette entreprise dont son M2 en apprentissage.

Savoir saisir sa chance

Il ne faut ainsi jamais sous-estimer la valeur d’un stage et donc ne pas le prendre à la légère car il peut déboucher sur une collaboration. Il faut savoir saisir cette chance. Vincent Desbenoit, avocat collaborateur chez CMS Francis Lefebvre Avocats, a, lui aussi, intégré le cabinet en tant que stagiaire. Il raconte : « Je me suis beaucoup investi et j’étais confiant pour la suite. Il ne faut pas avoir peur d’aller vers les gens. Ici, l’envie d’apprendre est fortement récompensée. » ll ne faut donc pas rester dans votre coin à attendre que l’on vous donne du travail. Vous devez vous montrer responsable et professionnel et ne pas hésiter à prendre des initiatives, à poser des questions, à vous intéresser au fonctionnement de votre service ! Sollicitez votre tuteur ou vos collègues pour qu’ils vous confient des tâches !

Garder le contact avec ses collègues

Pour faciliter votre intégration dans l’entreprise, respectez notamment ses codes, habitudes et horaires ! Si le costume-cravate ou le tailleur sont d’usage dans la société, laissez votre jean de côté pour une tenue plus classique. De même, si vos collègues démarrent à 9h, ne débarquez pas à 10h ! Notez précisément vos différentes missions afin de les ajouter dans votre CV et les décrire lors d’un prochain entretien de recrutement. Sollicitez aussi un entretien avec votre maître de stage pour savoir si votre travail a été apprécié au sein de l’entreprise. Enfin, gardez le contact avec vos collègues, qu’ils n’hésitent pas à penser à vous si l’entreprise a des projets de recrutement.

 

Vos droits et devoirs

Vous avez les mêmes droits que les salariés pour ce qui est des tickets-restaurants ou carte titre-restaurant et prise en charge des transports. Vous avez aussi les mêmes horaires que les employés de l’entreprise et les mêmes avantages en ce qui concerne les jours fériés, repos hebdomadaires et quotidiens.

Vous recevez une gratification. Celle-ci est obligatoire dès lors que vous êtes présent dans l’entreprise plus de deux mois, soit l’équivalent de 44 jours à 7 heures par jour ou à partir de la 309e heure incluse (même de façon non continue). La gratification minimale est de 577,50 € bruts. Ce montant doit figurer dans la convention de stage.

Pour les stages supérieurs à 2 mois uniquement, la convention de stage doit prévoir la possibilité de congés et d’autorisations d’absence pour le stagiaire.

La durée du stage ne peut pas excéder six mois par année d’enseignement (sauf dérogations).

Séverine Tavennec

Si vous êtes toujours à la recherche d’un stage, allez sur le site Carrieres-juridiques.com qui regorge d’annonces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.